EDDY TOUSSAINT, Directeur Artistique

Directeur Artistique et Fondateur 

Sa Formation 

Eddy Toussaint est né en Haïti, où il a commencé ses études de ballet classique à l'âge de six ans. Son professeur était Lavinia Williams, ancienne danseuse de Kathryn Dunham et Alvin Alley. Quand il avait onze ans, la famille de M. Toussaint a fuit Haïti et s'est installée à Montréal. Poursuivant ses classes avec la plupart des Grands Maîtres de l'époque, il a étudié avec Eva Von Genscy et Zeda Zare à partir des Grands Ballets Canadiens, ainsi que les grands noms du jazz: Matt Mattox et Luigi à New York. Pendant trois ans, M. Toussaint a suivi ses parents à Paris où il a été très influencé par de nombreux professeurs et maîtres français tels que Jannine Charat, Yvette Chauviré, Roland Petit, et Rosella Hightower.

M. Toussaint a reçu un diplôme de baccalauréat en pédagogie de l'Université de Montréal et un diplôme de baccalauréat en éducation physique avec un majeur de danse de l'Université du Québec.

La Compagnie de Danse Eddy Toussaint

C’est en 1971 que M. Toussaint fonde l’École De Danse et la Compagnie De Danse Eddy Toussaint.  En 1973, il a été professeur invité à la Banff School of Fine Arts.

M. Toussaint était également membre du Conseil d'administration de la Fédération de la danse au Québec de 1974 à 1978. C'est aussi à cette période qu'il il a dansé dans beaucoup d'émissions télévisées de variétés,  tel que le 20e anniversaire du gala du Canadian Broadcasting Radio-Canada (CBC), et bien d'autres, tous les dimanches pendant 32 semaines. Plus tard, il a chorégraphié pour ces mêmes émissions de télévision.

En 1976, la compagnie a été invitée aux Jeux Olympiques de Montréal et pour cette occasion spéciale, M. Toussaint créé Damballah, inspiré de son Haïti natale. Ce ballet a été un véritable succès pour le box-office et les critiques.

En 1977, la compagnie a entrepris une tournée de 40 villes du Québec et de l'est du Canada. Une première sur la scène de la danse canadienne pour autant de villes.

Pour l'entreprise, il a développé un répertoire diversifié déjà impressionnant pour cette jeune compagnie.

Aiello (Nord Ballet Caroline), Jacques Fabre (Avignon et Toulouse Ballet, France), Jean Garcia Strasbourg Ballet), Fernand Nault (Les Grands Ballets Canadiens), Domy Reiter Soffer (London Festival Ballet), Vassili Sulich (Nevada Dance Theater), et Eva Von Genscy (Les Ballets Jazz de Montréal).

De 1976 à 1989, la compagnie a visité plusieurs maisons d’Opéra, des plus grandes capitales du monde, dans de nombreux et prestigieux festivals internationaux de danse, aux côtés de sommités telles qu’Alicia Alonso, Mikhail Baryshnikov (de l'American Ballet Theater ), Sylvie Guillem (Ballet Royal), et Patrick Dupont (Opéra de Paris), pour ne nommer que ceux-là.

Ses Réalisations 
Le Ballet de Montréal Eddy Toussaint 
 

En 1983, M. Toussaint a été le récipiendaire du Prix Grand Montréalais pour sa contribution personnelle aux arts dans la ville de Montréal. En 1984, il a également reçu la médaille d'or pour la meilleure chorégraphie contemporaine à la première compétition internationale de ballet à Helsinki, en Finlande. Les finalistes étaient Roland Petit, Maurice Béjart, Norbert Vesak, et Jiri Kilian.

En 1985, M. Toussaint a été invité comme « invité d'honneu r» avec sa compagnie au Festival Spoleto à Charleston, Caroline du Sud.

En 1986, le célèbre maestro italien Gian Carlos Menetti, fondateur du Festival de Spoleto, a choisi « Un Simple Moment » de M. Toussaint pour son gala du 75e anniversaire à Rome.

En 1987, les danseurs Jean Marc Lebeau et Louis Robitaille rejoint avec le célèbre Orchestre symphonique de Montréal, dirigé par Charles Dutoit, dans la production télévisée Oiseau de Feu de Stravinsky. Cette performance a remporté une médaille d'or à Prague, en Tchécoslovaquie et un Emmy Award à New York, une production de Radio-Canada TV Montréal.

En 1988, à l'invitation de Toussaint, Rudolf Noureev et Charles Jude ont effectué le Chant Du Compagnon Errant, musique de Gustave Mahler et une chorégraphie de Maurice Béjart pour sa compagnie. La même année, partageant la scène avec le Ballet de Stuttgart (Marcia Haydée, directeur artistique), lors du Festival de Spoleto, en Italie, où son Requiem de Mozart (le ballet) a été filmé par la télévision italienne de Rome en raison de son énorme succès.

En 1987, M. Toussaint a été invité cette fois à l'autre Spoleto Festival à Sydney, Australie. Les critiques ont été stupéfaites! Durant la même année, M. Toussaint a été invité par Yuri Grigorovitch, directeur artistique du Ballet du Bolchoï, pour être juge à la prestigieuse compétition du Festival international de danse de Nyon, et lui a demandé d'écrire la préface d'un de ses livres, traduits en russe.

Toujours en 1987, le Ballet de l'Opéra de Toulouse en France a honoré M. Toussaint, le chorégraphe, en réalisant deux semaines de son travail uniquement. Les critiques étaient une fois de plus extraordinaires !

La même année, M. Toussaint a reçu une subvention spéciale du Conseil des Arts de l'état de la Floride pour développer la danse par l’entremise d’une résidence de deux mois pour une durée de 3 ans.

L'année 1988 marque le début d'un échange culturel fécond entre le Ballet de Montréal Eddy Toussaint, et le Ballet d'opéra d'Odessa en Russie. Également en 1988, M. Toussaint a été honoré par l'Association Québec-Haïti pour la meilleure réalisation artistique de la communauté de Montréal.

Le Sarasota Ballet

En 1990, il a formé le Sarasota Ballet Of Florida et est devenu leur premier directeur artistique ainsi que chorégraphe principal. Avec deux ateliers internationaux d'été et des galas, il a apporté des enseignants et des étoiles de ballet de partout dans le monde. Il a commencé The Dance: The Next Generation, en collaboration avec l'Université de la Floride; un programme de sept ans pour les enfants talentueux économiquement défavorisés.

Chaque année, cinquante enfants ont été choisis pour recevoir une formation de ballet, des cours de français, d'étiquette, de théâtre et d'histoire de la danse. Les vêtements et les transports ont été fournis. Il a également établi un atelier d'été pour le Ballet de Sarasota, en apportant les meilleurs professeurs de l'époque de la Russie, d'Allemagne, du Canada, d'Italie, et de d'Amérique.

Le gouvernement américain a offert un visa spécial à M. Toussaint pour s'établir à Sarasota, réservée aux artistes de mérites éminents et de capacité témoignée critiques, la reconnaissance et les éloges pour des réalisations exceptionnelles dans leur domaine .

1991 a été un nouveau défi, M. Toussaint a chorégraphié Rhythm pour Polyana Ribeiro du Conservatoire Harid, il était fasciné par le talent de ce jeune danseur, et leur association compagnie a reçu une médaille d'or dans la catégorie junior pour Miss Ribeiro dans le Ballet Competition internationale d'Helsinki.

Comme collecte de fonds, M. Toussaint a organisé un gala international avec ses amis, des danseurs de partout dans le monde comme Pierra Pedretti (La Scala de Milan), Kimberley Glascow et Alexander Antonovitch (Ballet national du Canada ), Alexander Vetrov et Olga Pavlova (Bolchoï), Youlia Makhalina (Ballet Kirov), Gilles Nadon et Maggie Smith (Ballet Ouest), Sacha Yapparov et Irina Volkoya (Odessa Ballet).

Avec l'aide de quelques amis, M. Toussaint a préparé la formation du Ballet Eddy Toussaint aux États-Unis, y compris la formation du conseil d'administration, le groupe d'éleveurs fonds, ESPRIT DE CORPS, etc. En 1994, le Ballet Eddy Toussaint USA est né et une école de Danse a également été établie à Sarasota, en Floride.

 
De 1994 à 2006

En 1998, il a été nommé conseiller artistique et chorégraphe résident du Ballet national de Moravie-Silésie dans la République Tchèque. Là, il a reconnu le talent exceptionnel de Zdenek Konvalina. En tant qu'entraîneur, il a créé deux nouvelles œuvres que M. Konvalina a effectuées dans la compétition internationale d'Helsinki en Juin 2001 et a reçu la médaille d'or.

Depuis lors, tout en étant très en demande en tant que chorégraphe free-lance, il a été consultant et membre de divers conseils d'administration prestigieux et organisations impliquées dans les arts à travers le monde tels que l'Art Conseil de Houston pour les subventions, et le juge au Concours international de la jeunesse de New York.

En 2001, Bonjour Brel de M. Toussaint a été choisi pour être dansé par Alexander Vetrov et Olga Pavlova (Vetrovand, étoiles du Ballet du Bolchoï). Dans le même programme, il y avait aussi Allegro Brillante de Balanchine et  la célèbre Carmen de Fernando Alonzo du Ballet national de Cuba.

En 2003, M. Toussaint a organisé "Hommage to Stravinsky's Musical Legacy" à Sarasota, où il presente officiellement son nouveau protégé Zdenek Konvalina à cette communauté artistique orientée. A cette soirée de gala, Konvalina a effectué des extraits de Ballet Encounters, chorégraphié par Toussaint sur la musique de Stravinsky Soulima, fils du célèbre Igor Stravinsky . Tous les bénéfices de la soirée sont allés à l'école de musique de Sarasota, une organisation où Françoise Stravinsky (épouse de Soulima) était la présidente du conseil. Elle était également membre du conseil du Ballet Eddy Toussaint Of USA. Ce gala a été l'un des plus populaires à l'échelle internationale pour les fans de Stravinsky. Ils sont venus d'Europe, d'Asie, d'Amérique du Sud, même de l'Australie pour honorer les traveaux de Stravinsky.

Sur invitatioin de la légende vivante Alicia Alonzo, M. Toussaint est allé à Cuba avec Konvalina pour assister à son célèbre Festival international de ballet de 2003 dans ce pays des amateurs de danse. Konvalina a été invité à danser comme premier danseur dans la production du Lac Des Cygnes dans cette compagnie exceptionnelle.

M. Toussaint a chorégraphié plus de 104 ballets, parmi lesquels Bonjour Brel, qui a été choisi pour faire partie du programme du gala d'ouverture du nouvel Opéra à Moscou. En utilisant le ballet classique comme son vocabulaire de base, le travail de M. Toussaint a été particulièrement salué pour sa capacité à utiliser les personnalités et les compétences d'interprétation de ses danseurs comme un moyen de faire participer son auditoire émotionnellement.

​​ M. Toussaint a eu ses ballets du répertoire des Ballets Jazz de Montréal, San Diego Ballet, Sarasota Ballet Of Florida, Caracas Ballet au Vénézuela, Ballet Ouest, Saint Louis Ballet, Ballet Toulouse en France, Brandywine, le Ballet Concierto de Puerto Rico, Avignon Ballet en France, Bordeaux Ballet et du Ballet National de la Moravia-Silésia à Brno, République tchèque.

 

Pendant 6 ans (2001 à 2006), M. Toussaint fut membre du conseil des arts de la ville de Houston au Texas. Ce qui lui permet de faire venir alternativement les Grands Ballets Canadiens et la première compagnie qu’il fondé les Ballet Jazz de Montréal.

Son Retour Au Canada 

En 2007, M. Toussaint est nommé directeur de développement pour le Goh Ballet situé à Vancouver. Son rôle étant d’amener cette compagnie amateur à un niveau professionnel. S’ennuyant de sa famille à Montréal, il revient au Québec et crée un ballet sur la vie du Chevalier de Saint-Georges né Joseph de Boulogne, premier compositeur de musique classique de race noir. Ce ballet fut une première, car il accompli l’un de ses rêves, soit allier musique, danse et théâtre.

En décembre 2009, il reprend la compagnie Le Ballet Eddy Toussaint et en 2010 amenant ses premiers danseurs Klara Houdet et Timothy Tompkins au concours international de ballet en Sibiu Roumanie où ils ont gagné plusieurs prix incluant le prix du président du jury (Irek Mukhamedov) pour sa chorégraphie L’Irréparable Saint-George. Houdet et Tompkins ont remporté la médaille d’or pour le meilleur couple de la compétition et Klara Houdet a gagné la médaille d’or pour la meilleure danseuse féminine dans la catégorie sénior.

En 2012, Eddy Toussaint et sa compagnie partent en tournée au Mexique pour une durée de 35 jours avec 29 spectacles et 16 festivals. Les critiques ont été dithyrambiques. En octobre 2012, l’orchestre de chant de Mcgill invite sa compagnie a dansé à la maison symphonique l’une de ses dernière créations, Hommage à André Gagnon.

En 2013, poursuivant de démocratiser le ballet au Québec, il amène son ballet fétiche Alexie le Trotteur aux ïles-De-La-Madelaine. Au mois de mars de cette année, M. Toussaint rouve l’École De Danse Eddy Toussaint et est aussi nommée lauréat du mois de l’histoire des noirs de Montréal.

L’École De Danse Eddy Toussaint en 2014 devient la seule école de ballet de la région du Grand Montréal comme étant reconnu par la Society Of Russian Ballet.

En février 2015, l’École De Danse Eddy Toussaint sous la direction de M. Timothy Tompkins organise leurs premiers examens Vaganova.

En 2016, M. Toussaint déménage l’école et la compagnie à Laval. Faisant du Ballet Eddy Toussaint, la première compagnie de Ballet professionnelle Lavalloise.

Jusqu’à ce jour, âgé de 72 ans, Eddy Toussaint, après 50 ans de vie professionnelle, ses objectifs sont les mêmes, soit de développer une école qui produira des danseurs professionnels ayant la possibilité de faire carrière internationalement.